Etsuko Akimoto ♦ H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etsuko Akimoto ♦ H

Message par Invité le Ven 18 Mai - 4:45




Etsuko Akimoto
help


Fiche d'identité


Age : 19 ans
Sexe : Féminin
Métier ou situation : Etudiante
Propriétaire de : Aiko

Description physique

    Ne vous laissez pas avoir par les apparences... Etsuko a beau avoir un visage enfantin et angélique, elle en est tout le contraire. Elle a une taille petite pour son age et on la prend parfois pour un adolescente, alors qu'elle est belle et bien adulte. Cependant elle ne supporte pas qu'on lui fasse cette remarque. Elle a de grands yeux bleus océan et des jambes fines et élégante, mais encore faut il le remarquer. Elle ne prête pas beaucoup d'attention à s'habiller le matin, et s'habille le plus souvent d'un vieux jean et d'un sweat gris, et les rares fois où elle y fait attention, elle s'habille d'une jupe et d'un débardeur ou tout simplement d'une robe légère. Elle a de longs cheveux blonds qu'elle tresse beaucoup, cependant elle les lâche souvent également.


Description psychologique

    Etsuko n'est pas vraiment ce qu'elle est à première vue, cette à dire cette enfant innocent et doux, en fait c'est ce qu'elle était au début, mais plus maintenant.
    Elle n'est pas sadique, folle ou cruelle, elle est juste ferme, solitaire et pas commode. On peut parfois la comparer à un loup solitaire, certaines personnes de son ancien lycée vous le diront, d'ailleurs, la meilleure façon de la présenter serait que ces personnes vous disent ce qu'elles pensent...
    D'une amie à elle ;
    << Je ne crois pas qu'Etsuko soit une si mauvaise personne. J'ai mis du temps à m'approche d'elle, c'était un peu comme avait un fauve! Quand tu vois un tigre en photo, tu te dis, ce qu'il est beau! Mais quand tu es en face de lui, tu trembles de peur. C'est la première sensation que j'ai eu. J'avais l'impression qu'elle allait me sauter au cou! Mais après plusieurs approches, ce tigre apparemment agressif s'est paru être doux comme un agneau! Je pense qu'avant de la juger, il faut essayer de la connaitre, c'est tout! En fait, il vaut mieux ne pas se la mettre contre soi, je me suis déjà disputée avec elle, et je m'en souviens! Car cet adorable agneau a toujours un esprit sauvage dans le fond! >>
    D'une personne neutre ;
    << Etsuko? Haha! Tout le monde en parlait, au Lycée! Elle était la fille la plus connue pour sa froideur et sa maturité! Elle était surement la fille la plus cool que j'ai jamais vu! A chaque fois qu'elle traversait la cour, tout le monde chuchotait, et quand elle se retournait vers eux, on sentait notre sang se glacer et notre coeur battre la chamade. Le peu de gens avec qui elle parlait était un peu comme honoré, je dis sa en sachant que j'exagère un peu, mais je ne sais pas comment l'exprimer. Sa voix était grave, droite et parfois moqueuse, et son regard était froid et désintéressé, mais certains ont déjà pu l’apercevoir en train de rire... Je n'ai jamais crue qu'elle est pu rire, cette fille, moi! >>
    De sa pire ennemie ;
    << Je vous conseille de ne pas la rencontrer, c'est une véritable sauvage qui se la pète sans arrêt! Vous y croyez vraiment à sa comédie? Pas moi, et c'est pour sa qu'elle me haie! Je sais qu'elle le fait exprès pour être la fille la plus populaire du lycée, et à cause de sa, elle me hait, et évidemment, tout le monde marche à son jeu!
    Cette fille est une vrai sorcière! Elle s'amuse à se moquer de vous et les peu de fois ou elle parle c'est pour vous dire des choses désagréable! Et dire qu'avec certaines personnes, elle utilise son beau visage pour obtenir ce qu'elle veut... Je trouve sa totalement inadmissible! >>


Passé

    Etsuko a eu pas mal de problème quand elle était plus jeune, peut être que cela explique son comportement... Ou pas. Mais laissez moi vous raconter sa vie, ce sera peut être long, même très long, mais je remercie ceux qui prendront le temps de lire...


Chapitre 1

<< Dépêche toi, Etsuko! On va être au retard! >> Cria une voix au fond d'un couloir.
Enfin, la silhouette sortit d'une pièce pour apparaître devant une grande porte, elle se retourna pour regarder une enfant aux chevaux blonds et à la mine d'un ange, portant un cartable sur le dos.
La femme prit un air épuisée, avant de soupirer :
<< Etsuko! Tu ne voudrais pas être au retard le premier jour de la rentrée? La 6 ème, c'est important! >> Gronda la femme qui paraissait être la mère de la petite fille.
<< J'arrive, attend moi, Maman! >> Lança la petite fille en se pressant près de sa mère. Dans les escaliers de l'immeuble, le silence était royal. Ce n'est que sortie du bâtiment que la fillette demanda.
<< Maman? Pourquoi tu m'accompagnes? Tout le monde va en bus, en 6 ème, je ne suis plus un bébé. >>
La mère ne regarda même pas sa fille et l'embarqua dans la voiture, elle mit en route le moteur et se mit en route vers le collège. La mère regarda dans son rétroviseur sa fille qui semblait faire la tête, puis soupira de nouveau.
<< Est ce que tu pourrais être plus sympathique? Les rues sont dangereuses par ici, je tiens à toi, c'est tout. Il y'a des hommes pas très bien par là, je ne veux pas qu'il te rencontrent... >> Elle marqua une pause. << Déjà que le voisin me fiche la frousse... Non non, je viendrais te cherche au collège, ce soir. >>
La petite la regarda un moment avant de détourner le regard, elles étaient arriver au collège.
Le grand bâtiment n'était qu'à quelques pas de son immeuble, à pied, elle y serait en 10 minutes, et elle ne comprenait pas pourquoi sa mère refusait qu'elle y aille. Comme toute entrée en 6 ème, il y eut tout le blabla très utile pour la suite de l'année, d'après les profs, qui n'avaient pas tous l'air très sympa.

<< Mademoiselle... Akimoto? Que regardez vous? >> Demande un professeur pas très rassurant à la jeune fille, assis devant sa table, qui regardait dehors.
<< Je... Il y'a des gens dehors. >>
L'homme regarda dehors.
<< Oui, et alors? Concentrez vous un peu! >>
La petite fille se recroquevilla sur elle même.

A la fin de la journée, Etsuko sortit et hésita. Le parking était un peu plus loin, sa mère n'était pas là... Elle lui avait dit qu'elle aurait 15 min de retard ce soir. La petite fille se dit que si elle rentrait seule, sa mère verrait qu'il n'y a pas de soucis et peut être la laisserait elle aller au collège en bus. Elle prit donc l'arrêt qui menait à son immeuble, toute fière.
Arrivée à son immeuble, elle monta les escaliers et se trouva face à la porte de sa maison. Elle la pousse un grand coup et entre dans la maison.

<< Maman?? Je suis rentrer toute seule, tu as vu! >>
La porte était ouverte, la mère devait être là. La petite fille entra dans le salon et remarqua que la maison était sans dessus dessous. La fillette s'inquiéta et chercha sa mère partout, elle l’appela, en vain. Une seule pièce n'avait pas été ouverte... La salle de bain. Salle de crime préférer de tout assassin. Etant donné la situation, entrer dans cette pièce noire la terrifiait, alors elle appela. Finalement, elle poussa la porte qui grinça et la fit sursauter, avant de glisser sa main jusqu'à la lumière. Première vision d'horreur, en rentrant sa main, elle la vit couverte de sang. Elle se mit à sangloter, puis avec une pousse de courage ouvrit la porte. Elle hurla de terreur. Sa mère se trouva là, allongée sur le sol... Morte. Elle portait plusieurs marques de couteau dans le ventre, et ses yeux regardaient le vide. Le voisin du dessus ayant entendu les cris se précipita dans l’appartement et découvrit avec la même horreur que la petite le cadavre. Il l'attrapa par le bras et la sortit de l'appartement avant d’appeler la police.

Chapitre 2

Le jour se lève, déjà une voix dans la maison demande à une autre personne inconnue de sortir les poubelles.
Une jeune femme sort d'une maison, blonde aux yeux bleus, déjà vêtu d'un vêtement de ménage, un sac poubelle en main. Elle ne fait que quelque pas et met le sac dans une poubelle public avant de rentrer.

<< J'en peux plus! J'en ai marre de faire le ménage à ta place! >>

Quelqu'un d'autres grommelle, et la même voix que tout à l'heure s'élève.

<< Rha, va faire tes devoirs, et dépêche toi, j'ai d'autres choses à te demander. >>

La jeune femme se précipita dans sa chambre en jetant des injures à la personne qui lui avait ordonné de faire ses devoirs, avant de s'écrouler sur le lit, épuiser.

<< J'en ai marre qu'on me prenne pour la femme de ménage ici! J'aimerais bien avoir un peu plus de liberté, pouvoir sortir dehors sans m'inquiéter... >> Ma jeune femme se releva et s'assit sur le bord du lit. << Mais Oncle Aiko m'a déjà dit que depuis ce qui est arriver... Je ne devrais plus sortir sans être accompagner. >> La jeune femme soupira, avant de prendre une photo sur laquelle elle était dans les bras d'une femme, quand elle était enfant. Cette femme était sa mère, assassiné par un homme découvert par la justice peut de temps après. L'homme serait venu et lui aurait demander un ingrédients de cuisine, et l'aurait tué dans le dos... Un fou furieux, apparemment. Son oncle Aiko la recueillit après l'incident et la élever comme sa propre fille, c'était un vieil homme célibataire, et il avait beau être très exigeant, c'était un bon homme. Seulement le fait de ne pas sortir énervait la jeune fille plus que tout, et c'est sans doute pour sa qu'elle fugua ce soir là, pour aller à une fête organiser par une amie. Il régnait une ambiance incroyable, et Etsuko put enfin rejoindre son amie ainsi que son petit ami.
Ce fut une nuit pleine de folie, ils burent beaucoup, dansèrent beaucoup, enfin bref, tout était digne d'une soirée réussie!
La jeune femme rentra avec son petit ami qui avait décidé de la raccompagner. Ils passèrent par une ruelle étroite, et c'est ici que tout se passa. Il fit semblant de refaire son lacet pour laisser un peu d'avance à la jeune femme, et il se releva un poignard à la main. Il le plante dans le dos de la jeune fille. Elle poussa un cri de douleur et s'effondra, elle put seulement voir son " petit ami " s'enfuir en courant. Coup de chance, il avait un peu rater son coup et même si elle saignait abondement, elle n'en mourrait pas. Quand elle repris connaissance, une douleur au ventre la percuta, pourtant elle se leva.

<< Oncle Aiko! >> Pourquoi l'idée qu'il lui arrive malheur lui avait traverser l'esprit? C'était pourtant elle qui venait d'être agresser! Mais elle ne réfléchit pas et courut comme elle put vers la maison de son oncle, tenant de sa main la blessure pour empêcher le sang de couler. Elle rentra en trombe, et la première chose qu'elle vu fut son oncle allongée sur le sol, tuée à coup de poignard. Elle tomba à genoux et pleura toute l'eau de son corps. Le même scénario avait recommencer, elle avait désobéi et ils étaient tout les deux morts... Mais elle savait qui avait fais sa... Celui a qui elle avait prêter sa confiance, celui en qui elle croyait, celui à qui elle s'était donnée, et cela lui déchira deux fois plus le coeur.

Chapitre 3

<< Etsuko, tu va être auretard! >>

Etsuko avait encore été confier à quelqu'un d'autre, sa marraine, plus précisément. A partir de là, elle était déjà froide et distante et avait enfin eu sa réputation. Mais elle n'était pas au retard pour le lycée, elle était au retard pour une visite à la ferme de sa tante. L'assassin de son oncle avait été mis en prison à vie pour meurtre et tentative de meurtre.
Arrivée à la ferme, c'est là que tout commença. La tante hurle le nom de sa nièce.

<< Etsuko! Viens vite! Une de mes juments va mettre bas! >>

Elle parut étonnée, pourquoi sa tante voulait elle qu'elle voit sa? Elle n'avait aucuns intérêt pour les chevaux, notre Etsuko, et ne voulait absolument pas voir une jument mettre bas... Mais elle vint quand même.
Et c'est à ce moment que cette relation débuta. Un magnifique poulain noir venait de naître, et quand il se leva, il n'alla pas vers sa mère, mais vers Etsuko...
Des années passent, Etsuko apprend l'équitation avec sa tante et Aiko. Aiko? Ce n'est pas son oncle, c'est ce poulain qui était devenu un bel étalon, et qu'ils avaient baptiser ainsi pour rendre hommage au brave homme qui avait garder Etsuko avant de mourir.
Depuis, ils étaient inséparable, et c'est avec lui qu'elle entra à Planète Cheval...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etsuko Akimoto ♦ H

Message par Luck le Ven 18 Mai - 4:50


    Superbe présentation Ma Etsu!
    Avec ton ordi, j'imaginais pas que tu ferais sa XD
    Oui oui, pour info, c'est une amie à moi, et sa arrive qu'elle vienne sur mon ordi à cause de son ordi qui bug >.<
    Du coup c'est rare que vous nous voyez ensemble sur la CB, puisqu'on est sur le même ordi x.x

_______________________________


Spoiler:
avatar
Luck
super joueur

Personnages : FreeBird ♀
Messages : 3122
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etsuko Akimoto ♦ H

Message par dallam le Ven 18 Mai - 6:39

Décidément les fans de sang débarque ^^ enfin pas de problème si les plus jeunes disent rien >>hein Lucky Razz Mais évitez peut-être de trop en mettre dans le ranch !

Je valide

_______________________________

 Vous pouvez comptez sur moi !


avatar
dallam
super joueur

Personnages : Emeline Ranger (H)
Messages : 3112
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://planetecheval.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etsuko Akimoto ♦ H

Message par Invité le Ven 18 Mai - 21:49

    Merci!
    Je vais pouvoir faire la présentation d'Aiko, j’espère qu'il va vous plaire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etsuko Akimoto ♦ H

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum