CS ♣ Galaté

Aller en bas

CS ♣ Galaté

Message par Luck le Dim 11 Mar - 1:29


    Galaté
    My Life ♣



    - Nom complet ; Galaté
    - Surnom ; A vous de voir!
    - Age ; 4 ans
    - Sexe ; Jument
    - Race ; Quarter Horse
    - Robe ; Palomino

    - Description Physique ;

    Une silhouette finnement tracée en plus d’une robe café au lait et aux crins blancs comme la neige, des yeux couleurs noisettes profond. Galaté a des allure gracieuse et légère, elle est la féminité elle-même malgre que le corps d’un quarter horse est généralement très robuste. Quand elle saute, elle agit comme une panthère, sauvage et puissante, et quand elle court, elle est semblable à un guépard lançer à toute vitesse.

    - Description psychologique ;

    Amicale et intelligente, Galaté ne cesse de changer. Il est difficile de la définir, car elle se comporte à chaque fois différemment sans raison, des sautes d’humeurs, en fait. Des jours, elle est la plus douce des juments, et d’autres, elle est irritées plus facilement et se plaind sans arrêt. C’est une jument très protectrice qui sait ce qu’elle fait et ne supporte pas qu’on la contredise, ce qui la rend têtue. Elle est très compréhensive mais en contre partie est extrémement jalouse et ne supporte pas que l’on approche trop près à son goùt un être chèr et elle n’hésite pas à le montrer.
    Elle est parfois difficile à cerner mais une fois qu’on la connaît c’est une jument digne de confiance à qui on peut parler librement sans craindre les reproches, elle sait parler aux gens ce qui fait d’elle une jument très charismatique. Elle est pleine de vie est d’énergie mais elle s’avère parfois sensible et fragile, car elle est extrèmement émotive et on voit rapidement si quelque chose ne va pas chez elle. Elle est très discrète avec les gens qu’elle ne connaît pas bien mais sait se faire remarquer en cas de besoin. Elle peut parfois être une vraie tête de mule et ne rien écouter à ce qu’on lui dit, au point de s’attirer des ennuis, mais il faut lui pardonner, elle ne se rend pas compte.


    - Son passé ;

    Galaté est née dans un vieux ranch en compagnie de sa mère et de son père, c’était le plus beau paradis sur terre. Les hommes et les chevaux établissaient une union si puissante que même l’harmonie de la nature n’était rien à côté de sa. Mais voilà, il fallut qu’une nuit de grand vent, alors que tout les chevaux étaient dans l’écurire, la lampe à cire qui était accroché à une poutre dans le but d’éclairer les chevaux glissa de son lieux rescpectif et s’étala dans le foin. Les secondes étaient comptés, le verre se casse, la flamme brule le foin qui se met à rougir. La fumée sort des fenêtres le feu grimpe sur les poutres qui soutiennent le toit. Les chevaux s’affollent, henissent, on fait sonner la cloche et on apporte les seaux. Un cauchemar, je dis bien un cauchemar. Tout les chevaux furent souver, heureusement, mais l’écurie était en cendre et ils n’avaient plus d’endroit où vivrent. Il fallait vendre le ranch. A l’approche de cette nouvelle, je ne me laissa plus approcher ; de peur qu’on m’emmene autre part. Les hommes croyait que c’était un traumatisme et un jour un camion arriva pour me chercher. Le directeur du ranch que j’aimais tant m’attacha un licol et je me laissa faire, doutant qu’il m’emmenerai dans le camion. Il donna la longe à des inconnus et c’est là que je compris. Je me cabra et hennit, je m’affole et rue dans tout les sens, mais ils tirent et tentent de m’emmener dans le camion, et malgré moi, je finis par rentrer, la guerre était finie. Je n’étais pas seule, un autré étalon gris du ranch était avec moi, et ce fut une source de réconfort. Mais voilà, sur la route, je ne fis que de donner des coups de pieds dans les paroies, et le conducteur en fut bien incommoder. Une route droite, sur les côtés, la forêt et, plus loin, des plaines. Je ne résistais pas à cette liberté qui était si près, de toute façon, je n’avais plus rien à faire au ranch. Des coups et des coups, encore et encore, la barre qui nous attachait tomba, et par son bout pointu perça les paroies. Le van balançe de droite à gauche, le conducteur zigzage, et le van s’effondre dans le fossée.
    En tombant, la paroie s’ouvre et m’expluse à 3 mètres plus loin, m’évitant de me faire écraser par le poids lourd. Les hommes s’étaient évanouis et l’autre cheval hennissait à l’aide. Je vins à son secours mais il était en très mauvais état. La barre s’était enfonçé assez profondément dans ses flancs et il avait déjà perdu la moitié de son sang.
    « Fuis, Galaté, laisse moi, ce n’est pas grave, je n’ai pas d’avenirs de toute façon. >>
    C’est donc avec tristesse que je m’enfuiyais dans les bois, hennissant pour dire à l’autre que je me souviendrai de lui, il me répondit par un hennissement étouffé puis quand je l’appellais, il ne répondait plus.




    - Situation ; Jument sauvage



    Voilà, je l'ai mise un peu en avance car j'avais copier toute la présentation sur cet ordinateur et je ne voulais pas perdre tout sa!

_______________________________


Spoiler:
avatar
Luck
super joueur

Personnages : FreeBird ♀
Messages : 3122
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum